Une expérience désastreuse à Courtrai

Je fais rarement des coups de gueule mais là, c’était juste trop.

Je reprends doucement le blog après l’avoir laissé lachement tomber. Mais pour vous expliquer, quand on passe sa journée à écrire des articles, on n’a pas du tout envie de s’y remettre quand on rentre. Surtout que je n’ai pas à me plaindre : au boulot j’écris sur ce que je veux donc aucune frustration.

Ici je vais vous parler d’une expérience négative que j’ai vécue il y a deux mois dans un hôtel-spa de Courtrai. Ok je suis difficile, c’est vrai. Mais là je vous jure que c’était le pompom (sur la Garonne comme dirait les français).

Avec une collègue (qui est devenue une amie), nous nous sommes rendus en Flandres (déjà ça part mal) pour un petit weekend bien-être dans un hôtel 4 étoiles… « What could go wrong? » vous vous demandez à juste titre! Et bah tout…

Arrivée ratée dans la chambre

Nous arrivons et nous nous présentons à la réception, la clé de la chambre en main, nous devons ressortir sur le pavé brinquebalant pour atteindre un espace plein de feuilles mortes et ouvert aux 4 vents qui accueille un ascenseur.

Capture d_écran 2018-05-25 à 15.45.32

This is fake

Ouverture de la porte de la chambre, et ne voilà ti pas qu’on se retrouve devant un gros tas de peignoirs, des cannettes vidées sur le sol, des cadavres (pas vraiment exquis) d’une belle nuit. Sauf que c’était sensé être notre chambre!

Retour à la réception où il faut 10 minutes à la dame pour demander à sa supérieur ce qu’elle doit faire (juste une idée comme ça : CHANGE NOUS DE CHAMBRE).

Entrée dans la chambre (2ème prise, CLAP) : sombre, télévision minuscule installée devant une table (et si on veut regarder la télé le soir de son lit?), douche dans un placard (je vous jure), plan du batiment à moitié déchiré posé par terre, aucune poubelle (ni dans la toilette, ni dans le « salon »), …

A long story short : c’est pas le coup de foudre. Mais  il y a tant d’autres choses qui peuvent rattraper la chambre (humhum)

Spa délabré et sale

Quand on entre dans le spa, on a tout de suite une idée de ce qui nous attend : ça pue les égouts. Une raclette nous barre le chemin. Mais on reste positives et on garde le sourire.

La réceptionniste nous fait un tour du propriétaire : la piscine divisée en 3 zones (huiles essentielles, bain à remous, normale), une douche expérience (avec des jets d’eau de forces et de températures différentes), le hamman, le sauna et l’espace détente au chaud.

19305446

This is dirty (not in a good way)

La piscine : jamais trouvé les boutons pour le bain à remous, jamais senti les huiles essentielles, jamais trouvé le bouton pour la lumière.

La douche expérience : jets de forces différentes ok; de températures différentes : pas ok (environ 2°).

Le hammam : heureusement que j’ai des lunettes et que je ne vois rien sans parce que j’ai passé environ 12 minutes à penser que c’était bien jusqu’à ce que ma chère amie me dise « mouais mais bon, la boue au milieu du bazar c’est middle quand même ».

Le sauna : rien de très horrible à dire mis à part le fait que j’adôôôre l’odeur du bois chaud dans les saunas et que celui-ci ne l’avait pas (mauvais bois?).

L’espace de détente au chaud : avec des matelas pour se coucher et apprécier un moment dans l’air chaud. Sauf que les matelas avaient d’énormes auréoles jaunes des gens mouillés qui s’y sont couchés avant (on a mis des plaids dessus).

Restaurant fermé et tupperware moisi

Après toutes ces aventures, on avait un petit creux et en arrivant dans la « cafétéria » du Spa, on s’est ruées sur la fontaine d’eau (gratuit…yeah) puis sur le menu de choses à grignoter. Notre plan : se faire un petit apéro au coin du feu avant d’aller manger au restaurant. Sauf que…

On va au comptoir pour commander les tapas mais la moitié n’est pas disponible « elles ne sont servies qu’au restaurant » « ah ok bah on les prendra au resto alors » «  non mais il est fermé aujourd’hui » « il est fermé un samedi soir alors que l’hôtel est plein? » « euh oui désolé mais on a des dés de fromage si vous voulez » LOL.

On commande donc de quoi « manger » : dés de fromage, jambon fumé, tzatziki maison. On reçoit une planche en bois avec le bol de tzatziki du delhaize en plastique, le jambon décollé en bloque de son emballage plastique et du fromage avec un ploutch de confiture à la fraise en pot. Réjouissance… On demande alors d’ajouter à ce festin le trio de tapenade. La dame nous regarde d’un air embêté, ouvre ses frigos, prend un tupperware, l’entrouvre, le renifle, le regarde, le passe à sa collègue qui le renifle également et toutes les deux se retournent vers nous pour nous dire « qu’elles n’en ont plus »… échange de regards horrifiés avec Mathilde.

Si je dois retenir un point positif à ce weekend : j’ai fait le feu dans la cheminée et c’était cool (je peux même aller sur koh-lanta maintenant).

Soin médiocre et check-out grandiose

Je vous passe la nuit étouffante, le matelas beaucoup trop mou, les poils dans les draps, le petit-déjeuner aux couques pas cuites et au beurre rance (véridique).

Nous avions droit à un soin à 11h15, nous arrivons devant la salle vers 11h et voyons passer des gens à gauche, à droite, à gauche, personne ne nous salue ou ne nous demande ce qu’on fait là… on s’assoie et on attend. Vers 11h20, la dame qu’on a vu passer environ 127 fois semble se rendre compte de notre présence et nous fait entrer dans la salle. Le soin étant en duo, je me demande où est la seconde masseuse (je me le demande toujours d’ailleurs). Le gommage des pieds aurait tout aussi bien pu ne pas exister qu’il aurait eu le même effet, les draps de bain sur lesquels on se couche sont tachés (beurk)… Le massage était pas mal mais tout cela a pris beaucoup de temps puisqu’il n’y avait qu’une dame pour nous deux.

En sortant de la salle, je vois apparaitre une réceptionniste qui nous demande si nous sommes bien Chloé et Mathilde (naïvement je me dis que c’est enfin quelqu’un chargé de me faire faire le tour de l’hôtel, de m’expliquer l’histoire, la philosophie, etc) « le check-out est à 11h normalement »… « euuuuh oui mais c’est vous qui nous avez mis le soin à 11h » « oui ok mais du coup maintenant faudrait faire le check-out »

On va faire notre valise et on se casse.

Un weekend ridicule du début à la fin. Heureusement qu’on était à deux et qu’on a pris tout ça à la rigolade. Un bon souvenir mais pas pour la qualité de l’hôtel !

2 réflexions sur “Une expérience désastreuse à Courtrai

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s