J’ai arrêté la pilule

Je vous entends d’ici : la bio-bobo qui suit la mode du retour à la nature gnagnagna… Vous n’avez pas totalement tort mais quand même un peu!

Pourquoi j’ai arrêté?

Quatre raisons principales (l’ordre donné n’est pas le reflet de l’importance de chaque point) :

  1. Parce que j’arrivais à la fin de la boite (de 13 plaques) et que je n’avais pas envie d’aller en racheter

Oui c’est un argument de grosse fainéante (que je suis) et franchement c’est pas une raison valable (certains me diront) mais voilà c’est comme ça!

  1. Parce que je ressens une forte fatigue depuis quelques mois

J’ai fait une prise de sang pour voir si je n’avais pas une quelconque carence mais tout va bien donc je me suis dit « pourquoi ne pas tenter la chose » (sachant qu’il y avait également d’autres arguments).

  1. Parce que je suis célibataire et que je n’ai pas de vraie raison d’en prendre

La base de la base de la pilule c’est quand même la contraception… je ne vais, bien entendu, pas arrêter tous les moyens de contraception (avoir un enfant ou attraper le sida n’est pas dans mes priorités pour l’instant).

Je trouve (et c’est personnel) que n’utiliser que la pilule comme moyen de contraception ne se fait pas dans un couple tout jeune et qu’il faut de la confiance en l’autre (et un test au centre sida) et dans le couple (on n’est jamais trop prudent) avant de se passer du préservatif. Voilà, comme ça vous saurez tous ce que je pense de la contraception (vous êtes contents hein?).

De plus, je n’avais pas des règles particulièrement douloureuses qui m’empêchaient d’aller à l’école ni de poussée d’acné hormonale scandaleuse donc pas de raison en dehors de la contraception.

  1. Parce que je voulais voir à quoi mon corps ressemble sans les hormones

C’est là que la bobo-bio frappe. J’ai commencé la pilule assez tôt (à 15 ans) et je n’avais mes règles que depuis 2,5 ans. Douze ans après, je ne me rappelle pas de ce que c’est que d’avoir ses règles « naturellement ». 

Ayant des problèmes de thyroïde (je ne vais pas vous raconter toute ma vie), je prends des hormones depuis toujours (ou presque) donc pour la bobo-bio 100%, on repassera mais je suis obligée sinon je meurs (non, j’exagère un peu mais quand même). 

Tout ça pour dire que j’ai envie de savoir comment mon corps se comporte quand il n’est pas bombardé d’hormones, si mes seins diminuent (y en a déjà pas beaucoup), si je prends du poids (ça, ce serait plutôt pas mal), si, si, si (plein de questionnement vous voyez).

Contraception pills on blue background.  Birth control

Je prenais la desorelle 30 pour les (très) curieuses

 

Mes appréhensions 

Comme tout le monde, j’ai des amies ou des connaissances qui ont arrêté la pilule et qui partagent tous leurs maux pour bien te faire stresser : 

  • prise de poids (mais on a déjà décrété que ça n’était pas un problème pour moi)
  • perte de taille de seins (snif)
  • (ré)apparition de l’acné (ça, ça me stresse beaucoup) 
  • cheveux gras (j’ai des super cheveux que je ne dois laver qu’une fois par semaine donc s’ils s’engraissent tout d’un coup ça ne va plaire ni à moi, ni à la grosse fainéante en moi)
  • les migraines (je suis plutôt sensible à ça et j’ai eu pas mal de migraines ophtalmique étant plus jeune donc ça me fait un peu peur)

 

Comment ça se passe?

J’ai arrêté le 20 septembre, après exactement 12 ans et 2 mois. 

Premier jour

Rien à signaler dans la journée à part des petits pics de stress dû aux appréhensions (voir ci-dessus) jusqu’à la nuit. Je ne sais pas si c’est le hasard, s’il y a une autre raison ou quoi ou qu’est-ce mais j’ai eu de fortes douleurs abdominales pendant la nuit (qui m’ont réveillées). Les douleurs ressemblant à celles vécues pendant les règles, j’ai pris ma bouillotte bien lourde pour aider. Sauf que ça n’a pas aidé, j’ai donc dû endurer ces douleurs (endurer ces douleurs…y a quelque chose qui ne va pas dans cette phrase mais sorry elle reste comme ça) pendant toute la nuit, elles m’ont réveillées à intervalles non réguliers. Le lendemain matin, plus trace de douleurs, on verra comment ça évolue!

Première semaine

Je continue à avoir des douleurs abdominales mais pas insupportables et maximum une fois par jour. Je suis peut-être plus attentive à mon corps vu le changement donc je ne m’inquiète pas. J’ai eu un bouton (oh mon dieu non pitié), mes cheveux ont l’air d’aller…et je n’ai pas plus mal à la tête que d’habitude!

Premier mois : à venir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s