San Sebastian : la plage et les tapas!

On nous avait conseillé San Sebastian pour manger dans un bar à tapas et nous ne l’avons pas regretté (bien qu’il doivent y avoir beaucoup d’autres endroits pour bien manger).

Nous avons visité la ville un vendredi de fortes chaleurs (comme partout cet été, me direz-vous) et n’étions pas mécontents de savoir que la plage nous attendait après la visite de la ville.

 

Deux villes en une

Comme pour Bilbao, la ville est divisée en deux parties bien distinctes qu’on ne peut pas confondre (même en essayant). La vieille ville avec des ruelles étroites (comme je les aime) et la ville plus récente (et plus riche à la base) avec des grandes avenues et de beaux immeubles autour de beaux squares. La ville-nouvelle est truffée de petits parcs dans lesquels on apprécie s’asseoir sur un banc avec un livre et se reposer à l’ombre des arbres. 

 

Une foison de bar à tapas

Vous en croiserez 100 et vous ne risquez pas trop de vous tromper. Vous êtes quand même dans une ville connue pour ses tapas! 

Le vendeur d’une super boutique rencontré la veille dans un petit village français (où j’ai d’ailleurs acheté deux tailles de coussins aux couleurs des Pays Basques) nous avait recommandé un restaurant en particulier (La Cepa) et, sans avoir eu un coup de coeur, nous y avons bien mangé pour une addition très raisonnable.

Si vous vous demandez comment on fait pour payer en allant à un buffet de tapas, c’est très simple : une serveuse vous est assignée, regarde discrètement et régulièrement votre assiette pour voir ce que vous avez pris, elle le note et vous retrouvez ensuite le nombre de tapas que vous avez consommé sur l’addition. 

Infos pratiques : 

Une mer pas très tranquille

Sans pour autant être suffisante pour faire du surf (les pauvres surfeurs sont restés une heure sur leur planche à attendre la vague), la mer était fortement déchainée en fin de course. J’entend par là que les vagues venaient s’écraser violemment sur les pauvres badauds tentant de faire gentiment trempette pour calmer la morsure du soleil. Je me suis donc retrouvée les 4 fers en l’air (vieille expression trop peu utilisée à mon goût), les cheveux trempés et la bouche pleine d’eau de mer.

IMG_6538

J’ai eu un moins gros coup de coeur pour San Sebastian que pour Bilbao mais je pense que ce sont la chaleur et la fatigue réunies qui m’ont un peu diminué le plaisir. Je recommande néanmoins la ville si vous passez dans la région!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s