Pourquoi j’ai arrêté d’attendre les grandes occasions

Un petit article qui suit une conversation que j’ai eu sur insta avec une instamie suite à une story de bougie (vous êtes intrigués n’est-ce-pas?)

J’ai récemment mis en story l’histoire tragique d’une jolie bougie dont j’étais la fière propriétaire. Très belle, blanche, en forme d’œuf de Fabergé. 

 

Il était une fois une bougie

Je l’ai achetée il y a 3 ans chez Zara Home pour ceux que ça intéresse et qui aimeraient tenter leur chance (vu la rapidité des changements de collection, je doute qu’ils en vendent encore). Cela faisait donc 3 ans qu’elle trônait dans ma bibliothèque fièrement et qu’elle ne rencontrait pas son destin de bougie, à savoir : être allumée. La story de sa mise à mort (lente et légère) a fait sensation et j’ai reçu plusieurs message sur insta me disant de ne pas l’abîmer, de ne pas l’allumer, qu’elle était trop belle pour mourir. Et d’autres messages suite à la mini vidéo où je l’allume exprimant la tristesse et le désespoir d’assister à la destruction d’un si bel objet.

Certes, cette bougie est très jolie (je ne l’aurais pas achetée sinon) mais je l’ai acheté pour qu’elle me fasse plaisir en faisant son job de bougie. J’ai attendu des années une belle occasion pour l’allumer, une rencontre, un date, une annonce, quelque chose qui me donnerait « le droit » de l’allumer et de ne pas regretter de l’avoir « abimée » pour rien.

Cette grande occasion n’est jamais arrivée et un jour, sans raison, je l’ai regardée trôner dans ma bibliothèque et je lui ai dit (oui je parle à mes bougies) : « toi ma grande, ça va être ta fête! » Et j’étais très contente d’enfin l’allumer, de la regarder illuminer mon salon, fondre (très) doucement.

Elle n’en est pas moins belle et elle rempli son rôle au lieu de prendre la poussière.

 

Pourquoi toujours attendre?

Marre de ces dizaines de beaux objets qu’on met dans un placard ou un tiroir en se disant qu’on les sortira quand la situation grandiose qu’ils méritent arrivera. De ces crèmes qui coutent la peau des fesses que j’ai gardées des années sans oser les utiliser, des parfums qui tournent parce qu’ils étaient trop beaux et chers pour être utilisés au jour le jour!

J’ai des beaux draps en soie? Je les utilise et ils me remplissent de bonheur même si je suis seule à les utiliser et que le prince charmant n’est pas dans le lit avec moi pour partager ce moment (heureusement, mon chat comprend l’importance du moment et le partage avec moi).

J’ai une crème qui sent bon? Je l’utilise plutôt que la laisser moisir dans un tiroir pour quand « elle vaudra la peine » d’être mise. Et j’en suis heureuse, tous les matins je l’utilise et je me dis que la grande occasion qu’elle mérite c’est d’avoir l’honneur d’être sur ma peau (#prétentieuse).

J’ai des beaux essuies tout doux mais une moche salle de bain? J’utilise mes beaux essuies et ils me réconfortent quand je sors de la douche pleine de calcaire et vieillotte (vie de célibataire oblige, on ne peut pas se permettre le beurre et l’argent du beurre en payant le loyer toute seule). 

De plus, ça me permet de vider mes armoires, de moins entasser et d’être heureuse tout le temps avec les objets que j’ai (attention, les objets ne me rendent pas heureuse en soi mais vous avez compris).

Quand ma bougie sera finie, j’en allumerai une autre et ainsi de suite avec toutes ces belles bougies que j’amasse depuis des années. Et puis un jour, je n’en aurai plus, j’irai chez Flamant m’acheter une très belle bougie, faite en France ou en Italie avec des huiles essentielles plutôt que des produits de synthèse et je l’allumerai en rentrant plutôt que de la ranger avec les autres dans le tiroir à bougies qui se morfondent toutes seules depuis des années! 

Carpe Diem que diable!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s