On fait quoi pendant 3 jours à Philadelphie?

Première étape de mon road trip aux USA, j’y ai passé trois jours. J’aurais pu rester un peu moins longtemps puisque le shutdown m’a empêcher de voir les musées que j’aurais voulu.

On mange un cheesesteak

Spécialité culinaire de la ville, j’ai pu en voir passer tout le long de la côte est et même en Floride (du fromage fondu sous 25°, c’est middle quand même). Pas de mystère ici, c’est un steak, haché, mis dans une baguette, avec du fromage fondu.

Ce n’est pas de la grande gastronomie mais ça se laisse manger et puis c’est sympa de goûter aux spécialités locales.

J’avais pris note d’une bonne adresse mais mon programme ayant été perturbé par le shutdown, je me suis retrouvé devant le resto vers 10h30 du matin… Malgré le décalage horaire, je n’avais pas faim (ou en tout cas, pas pour ça). Quelques heures plus tard, j’ai donc regardé un peu sur mon smartphone pour trouver une adresse dans le coin qui sert des cheesesteak pas trop mal et je me dirige vers le East Market.

IMG_6193

Comme d’hab, pas de chance pour moi, le stand est en rénovation et rouvre dans 3 jours (bah oui puisqu’ils savaient que je quittais la ville à ce moment-là) donc je me suis rabattue sur un autre stand qui n’avait pas l’air mal.

IMG_6194

Verdict : pas mauvais et le marché est sympa, on y croise même des Amish!

 

On fait des photos Urbex à l’Eastern Penitentiary

Sur leur site internet on peut lire : « La prison américaine la plus historique » et croyez-moi, s’il y a bien une activité dont vous ne serez pas déçus, c’est bien celle-là!

IMG_6117

Un pénitencier de plusieurs centaines d’années qui n’a été fermé qu’en 1971. Oui, vous avez bien lu. Il y avait encore des gens incarcérés dans ces cellules il y a 50 ans. Vous pourrez entendre leurs témoignages dans l’audioguide qui est remis en début de visite. D’ailleurs, vous reconnaîtrez surement la voix de votre guide (si vous regardez vos films en VOSTFR)

IMG_6113

A moitié en ruine, les amateurs d’Urbex seront aux anges et, même si la visite est balisée, elle laisse la liberté de se balader dans (presque) tous les couloirs et il n’y a pas de limite de temps. Un très beau moment!

IMG_6164

La petite déception : la cellule d’al Capone. Une cellule bien différente de celle du commun des mortels mais que je n’ai pas pu visiter puisqu’elle était en rénovation (je les collectionne).

IMG_6166

 

On va voir LibertyBell

Un des gros must de la ville…c’était sans compter Trump et son shutdown. Je n’ai donc pas pu visiter le musée, ni voir la cloche de près. Une vitre avec beaucoup de reflet permettait d’en voir le profil.

58629937_324318374921625_5157527283157696512_n

Je vous raconte quand même un petit peu l’histoire de cet emblème : Commandée en 1752, elle n’était visiblement pas de très bonne qualité puisque elle s’est fêlée en 1846 après sa 1ère utilisation (yep, super fabrication les gars). Deux locaux John Pass et John Stow ont tenté de la réparé mais c’était peine perdue. Elle servait à marquer l’ouverture des sessions parlementaires et à annoncer des rassemblements publics et des proclamations. Vous vous demandez tous si elle a eu un quelconque rôle dans la déclaration d’Indépendance… Trêve de mystères, la légende dirait qu’elle a retenti juste après la signature. Légende ou pas, c’est quand même un emblème de cette période et j’aurais voulu la voir de plus près et en apprendre plus que sur Wikipédia!

 

On fait un tour du street art

La ville de Philadelphie avait, il y a quelques dizaines d’années, de gros problèmes de vandalisme artistique. Les artistes en herbe abîmaient les bâtiments à coup de bombes de peintures et Philadelphie a mis en place une politique assez répressive pour calmer ces sales gosses.

IMG_6216

En contrepartie, la ville a lancé le programme Mural Arts Philadelphia. Dans les années 80, le maire de la ville engage une jeune diplômée en arts (Jane Golden) qui va proposer un projet artistique utile à la communauté : recouvrir les murs nus ou défraîchis de la ville par de larges fresques colorées. On en croise du coup partout : parking, muret, bord de building, …

J’en ai fait quelques uns grâce à ce plan ou bien vous pouvez vous trouver une visite guidée.

 

On se balade dans les vieilles rues

La base de toute découverte touristique : se promener. C’est en se baladant le nez en l’air qu’on marche sur des crottes de chiens découvre des perles. Les vieilles rues de Philadelphie (XX street) sont adorables et nous fait voyager dans le temps. Je n’aurais pas été étonnée de croiser un homme en queue de pie ou une dame en robe à crinoline.

Une réflexion sur “On fait quoi pendant 3 jours à Philadelphie?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s