Urbex à Doel : visiter une ville abandonnée près d’une centrale nucléaire !

Notre première expérience d’urbex, nous avons choisi de la faire à Doel, un village de Flandres situé à deux pas de la centrale nucléaire d’Anvers, abandonné par ses habitants depuis des années (excepté quelques irréductibles).

Qu’est ce que c’est l’urbex?

Urbex est l’abréviation de urban exploration (exploration urbaine en français). C’est une pratique touristique qui consiste à aller visiter des lieux construits et abandonnés par l’Homme. Normalement, les gens pratiquant l’urbex tentent de protéger les lieux en ne divulguant pas les adresses et en respectant les lieux visités.

Doel, un village abandonné

Doel est un petit village qui comptait 1300 habitants en 1972. Situé près de la centrale nucléaire, il a été d’abord très apprécié pour sa proximité du port d’Anvers (et donc des emplois) mais depuis 1999, les habitants l’ont quitté. En effet, les rumeurs disaient que le village allait être démoli afin d’agrandir le port d’Anvers. Si la majorité des propriétaires sont partis, laissant leurs maisons dans l’état, certains valeureux habitants sont restés envers et contre-tout et on engagés de nombreux recours juridiques afin d’empêcher cette extension qui détruirait leur lieu de vie.

Finalement, le gouvernement régional a entendu les plaintes et opté pour des travaux d’extension du port permettant de sauvegarder le petit village. 

Cependant, si les 4 ou 5 derniers habitants continuent de vivre sur place, le village n’est plus que l’ombre de lui-même. Les maisons sont abandonnées, elles ont été visitées de nombreuses fois par des squatteurs mais aussi (et surtout) par des graffeurs. En effet, si le côté urbex est très appréciable à Doel, c’est également son côté exposition de street art en plein air qui est exceptionnel.

Un terrain de jeux pour les street artists qui ont tous les murs (internes et externes), tous les trottoirs, les salles de spectacle ou encore les pompes à essence pour s’exprimer.

L’expérience d’urbex à Doel

C’était donc notre première expérience d’urbex. Nous y sommes allés un très beau samedi d’été. Arrivés le matin vers 11h, nous n’étions pas les premiers mais le village, qui compte 6 rues, est suffisamment grand pour nous laisser de l’espace et la possibilité de ne croiser personne.

Je vous laisse la vidéo de notre visite qui a été un peu frustrante puisque presque toutes les maisons sont grillagées et impossible à visiter. On y rate de nombreuses oeuvres de graffeurs et on y perd un peu de l’ambiance d’aventure. Cependant, quelques maisons sont encore visitable et, sous le soleil, la balade dans les environs reste très agréable !

2 réflexions sur “Urbex à Doel : visiter une ville abandonnée près d’une centrale nucléaire !

Répondre à anaverbaniablog Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s