Un weekend en HouseBoat à Nieuwpoort

Notre plat pays n’est pas toujours le plus en avance sur son temps, on peut même dire qu’il est souvent carrément en retard. C’est le cas pour ces jolis habitats peu connus en Belgique : les houseboat.

Vous maniez surement suffisamment l’anglais pour comprendre le concept : « une habitation flottante aménagée sur un bateau ou une plateforme à flotteur, motorisé ou non sur un fleuve, lac, canal ou mer ». Vous montez surement sur vos grands chevaux « mais si on en a des houseboat, je croise très souvent des péniches habitées! » Oui mais non, ce type d’habitations ne sont pas QUE des péniches. Ce sont des loft sur l’eau, des cubes à moitié dans l’eau, des îles, des licornes, … non je m’emballe un peu. En gros c’est beaucoup plus vaste qu’une « simple » péniche qui se promène sur l’eau, qu’on a vidé de ses grains et dans lequel on a mis un canapé en disant « ça y est, c’est ma maison ».

J’ai passé un petit weekend sur le Homeboat de Nieuwpoort. J’ai peur de vous perdre donc je précise, une houseboat n’est pas toujours un homeboat mais ce homeboat est une houseboat. Vous me suivez? Homeboat, c’est le nom de ce houseboat, comme certaines villas à la mer du Nord se nomme « mouette » ou « coquelicot », cette maison flottante s’appelle « Homeboat ». Got it?

Le Homeboat

Je vous parlais des lofts sur l’eau, et bien c’en est un. Tout a été pensé pour permettre de vivre dans le confort et l’insolite en même temps. Deux chambres (un lit 140 et deux lits superposés) à un niveau si bas que vous vous retrouvez le nez dans l’eau en ouvrant les rideaux (j’exagère encore mais ce n’est pas loin).

52977054_2310956669174964_5265921941197291520_n

C’est le salon qui nous a tout de suite plu : une grande baie vitrée sur le canal et la campagne alentour. On est tout de même un petit peu déçues de la présence abondante de bateaux (marina oblige) même si le loft est au bout de la rangée et qu’on a quand même de l’intimité.

Les deux petites terrasses (au rdv et à l’étage) permettent de faire communion avec la nature extérieur et de se sentir en vacances.

Le dîner à Niewpoort

Nous avons eu beaucoup de chance et sommes tombées un weekend de fin d’automne absolument sublime. Nous avons décidé de partir à l’assaut de Niewpoort-stad à pied et en avons profiter pour faire de superbes photos. Aucun besoin de retouche ou de filtre tant la lumière et le décors étaient à leur paroxysme de beauté. Impossible de supprimer les dizaines de clichés pris puisque aucun n’était raté (vous sentez la modestie?).

52011331_682515142163099_8251583906009055232_n

Faites attention à vous quand vous rentrez et soyez attentif au canal que vous avez longé sinon vous risquez de vous perdre (comme nous). Nous remercions, dans ces moments-là, l’existence de Google Maps sans quoi nous aurions mis quelques heures à rentrer.

52783888_2489929244411645_8041006740432486400_n

Fin de soirée comme à notre habitude : admirer les étoiles, jouer à Concept et papoter en chantant des chansons cultes des années 2000 (vous avez dit cliché?).

Une aurore éternelle

J’avais refusé de mettre mon réveil malgré les indications de sublime lever de soleil de la part de notre logeuse. Mon cerveau n’a pas suivi l’injonction et s’est levé à 7h pour admirer l’aurore. Aucun regret. J’ai d’ailleurs été réveiller Jess pour qu’elle assiste à ce moment d’éternité avec moi (malgré ses grognements, je pense qu’elle était ravie).

Nous avons passé un moment de calme et de sérénité pendant que la nature dormait encore et que le soleil tentait péniblement de dissiper le brouillard des matins d’automne sur les champs alentours.

53146075_357827234806854_8578913873422188544_n

Je ne vous dit pas le nombre de photos qui traînent dans mon ordinateur depuis… On est finalement retournées nous coucher pour être réveillées par un voisin très mal poli qui a décidé de hurler dans son téléphone pendant dix minutes. Mon regard noir l’a un peu calmé et il est allé continuer son échange verbal dans son bateau. Nous avons pris notre petit-déjeuner sur la terrasse de toit, la campagne alentour encore engourdie de sommeil et les poules d’eau bien réveillées qui auraient aimé partager notre bol de céréales.

Nous sommes passées voir la mer (parce que quand même, on devait la voir pendant un weekend « à la mer ») puis reparties vers le bruit et l’effervescence de Bruxelles avec un brin de nostalgie, cette impression propre aux vacances à la mer.

52823363_308828459821965_7923720731291025408_n

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s