Pourquoi je préfère le train à l’avion?

Le titre dit à peu près tout mais je vais quand même vous expliquer le pourquoi du comment. J’ai toujours bien aimé le train mais ce type de transport me plait de plus en plus.

Cet article avait été rédigé avant le début du confinement mais la période un peu déprimante que l’on vit depuis l’a laissé en suspens jusqu’à maintenant. Je m’en excuse !

 

Pourquoi j’aime le train

Ce transport me semble doux. Il me rappelle les souvenirs d’enfants, quand je prenais le train avec ma mère pour rejoindre la côte belge le temps d’une journée, quand j’ai fait mon premier citytrip avec une amie. Quand j’allais en vacances dans la région de Liège et que le train longeait l’autoroute et nous dépassait, il me semblait fort, violent, incroyable (plus puissant que la voiture qui, quand j’étais petite, me semblait déjà extraordinaire).

Je n’ai pris l’avion pour la première fois qu’à 17 ans. Avant ça, le voyage ultime était représenté par le train. Ce train qui va à une vitesse de plusieurs centaines de km/h, qui roule sous la Manche (mais on ne peut pas voir les poissons). Ce train qui emmène Harry Potter jusqu’à Poudlard et, on ne sait jamais, peut-être même que celui dans lequel je suis va se tromper de voie et m’y emmener (à Poudlard).

 

Ma plus belle expérience en train : 15 heures de trajet

Le meilleur moment que j’ai passé dans un train était aux Etats-Unis. Je prenais le train de Washington pour rejoindre Atlanta, un trajet de 15h!

Le départ n’avait pas été des plus serein puisque une tempête de neige s’était abattue sur  Washington depuis 24 heures et que la ville était paralysée : plus de bus, plus d’avion, seuls les trains roulaient encore. Mais avec des lourds retards pour les grandes lignes. On s’est retrouvé dans le train, à quai pendant environ 2 heures sans aucune estimation de départ… excepté, toutes les 15 minutes ‘nous partirons bientot, merci pour votre patience‘.

Le train est finalement parti, il s’est arrêté à plusieurs stations de villes proches de Washington et je me suis vite retrouvée presque seule dans le wagon avec 3 autres voyageurs et le chef de cabine qui passait régulièrement voir si tout allait bien. J’ai mis mes écouteurs dans les oreilles pour couvrir le bruit du train et les coups de klaxon qui retentissaient toutes les 5 minutes (ce n’est pas un mythe, les trains font vraiment ce bruit comme on le voit dans les films).

J’ai passé une nuit assez chaotique mais chaque fois que je me réveillais, je me rendais compte d’où j’étais, de l’expérience que je vivais et de la chance que j’avais. L’aube m’a réveillé complètement vers 8h et j’ai fini le trajet en admirant le paysage américain, les villages et petites villes typiques avec les grosses baraques et les drapeaux étoilés qui flottent. Les collines et les vallées, les lacs et les routes en lacet entre les forêts. Un film gravé dans ma mémoire pour toujours, un moment d’éternité incroyable.

Je n’ai malheureusement pas de très belles photos de ce trajet en train mais les souvenirs sont riches dans ma mémoire.

 

L’écologie

On ne va pas se mentir, aujourd’hui, en plus du fait que le train me permet de me perdre dans mes pensées en regardant un paysage magnifique défiler devant mes yeux, c’est le fait qu’il soit beaucoup moins polluant que l’avion qui me pousse à l’utiliser de plus en plus.

Apparemment, le train est 33 fois moins dépensier en CO2 que la voiture et 27 fois moins que l’avion si l’on prend en compte plusieurs paramètres (le voyage en commun, l’utilisation de l’électricité, la dépense en CO2 réelle, etc).

 

Ma consommation de trains aujourd’hui

Comme dit précédemment, l’écologie est une des raisons de ma consommation de plus en plus grande en train mais pas la seule. Je préfère le train à l’avion pour plusieurs raisons.

Tout d’abord parce que je suis une grande stressée. Je suis en permanence en train (mauvais jeux de mots) de réfléchir à tous les scénarios (positifs et négatifs) qui peuvent arriver alors, quand je prends l’avion, mon cerveau carbure : le réveil, le tram, le train, les contrôles, les billets, et si on arrive en retard, et si l’avion est annulé, et si et si et si. Beaucoup de stress évité quand je me rend simplement à la gare et que j’attends sur le quai, sans avoir du passer des contrôles et des étapes intermédiaires qui pourraient me faire rater mon transport (et donc mes vacances).

IMG_6043

Arrivée à Washington sous le soleil de janvier

Ensuite, parce que j’adore regarder le paysage et ressentir le trajet vers les vacances. Dans mon enfance, on partait toujours en vacances en France en voiture. Il nous fallait parfois jusqu’à 10h de trajet sur l’autoroute pour arriver à notre destination (Bordeaux, Ardèche, Camargue, etc.) et ce trajet me donnait le temps nécessaire pour changer de mood, passer mon cerveau du mode ‘école, vie de tous les jours’ à ‘les vacances sont là’. Le train a de nombreux points positifs par rapport à la voiture : on pollue moins, on n’est pas coincé dans les bouchons, on peut se dégourdir les jambes et, surtout, on peut admirer le paysage. Passer de Bruxelles, du plat pays aux champs du Nord de la France, aux collines de Bourgogne, aux landes, etc. Je ne vous fait pas un dessin, ça crée déjà des souvenirs avant même d’arriver sur le lieu de vacances!

São Bento Railway Station Tiles & Ceiling

La gare de Porto, Sao Bento

Enfin, parce qu’on perd moins de temps qu’en avion. Evidemment, ce point ne peut pas s’appliquer pour des destinations non-atteignables en train. Mais pour aller en France, en Hollande, en Angleterre et dans une partie de l’Allemagne, le train a cet avantage sur l’avion qu’on ne perd pas une heure de transport jusqu’à l’aéroport, deux heures à l’aéroport en attendant le vol, le vol qui est inconfortable et une perte de temps, les contrôles et bagages à l’arrivée, le transport jusqu’au centre-ville qui peut prendre jusqu’à une heure. Faites le compte, je suis en 5h30 à Marseille en train, il me faut près de 6h en avion si on prend tout en compte. Et ces 5h30 de train, je les aurai passées sur un siège confortable, avec un paysage plus qu’agréable de l’autre coté de la fenêtre et sans le stress de toutes ces étapes.

 

Je ne suis pas une pure de dure qui ne voyage plus qu’en train mais j’essaie de le privilégier chaque fois que je le peux.

Et vous, plutôt avion ou train?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s