La meilleure excursion en train depuis New York pour une journée en dehors de Manhattan

Quel est le meilleur endroit où passer une journée loin de New York si on n’a pas de voiture (et puis même si vous en avez une en fait !) ? La réponse : Tarrytown et Sleepy Hollow (oui, oui, le vrai Sleepy Hollow).

New York, c’est souvent la première ville aux Etats-Unis que les gens visitent mais on dit souvent qu’elle ne représente pas les USA et c’est pas faux (t’as la ref?). Alors je trouve que partir une journée en dehors de la ville pour découvrir les villes de banlieue paisibles et très américaines, ça vous permet de vivre l’expérience américaine encore plus réelle.

Quand on est partie à New York, j’emmenais ma soeur et une de mes meilleures amies découvrir le continent américain pour leur première fois. Je savais qu’elles adoreraient la ville mais j’avais envie de leur faire découvrir aussi l’Amérique des séries, des films qui ont bercé nos enfances et adolescences. J’ai donc cherché à les emmener une journée en dehors de New York mais aucune de nous n’a le permis donc il fallait que ce soit en train (et puis de toute façon, voyager en train c’est tellement chouette).

Après quelques recherches, je suis tombée sur la perfection : Sleepy Hollow. Au début je me suis dit « voilà encore un truc bien américain, créer une ville à partir d’une légende » alors que c’est tout l’inverse ! La ville s’est installée en 1640 dans le comté de Westchester, dans l’état de New York. L’auteur qui rendra la ville célèbre, Washington Irving, s’est inspiré du vieux cimetière de la petite église « Old Dutch Church » datant de 1685 (une des plus vieille des Etats-Unis).

Vous l’aurez compris, il y a de l’Histoire à découvrir pas très loin de New York.

Je vous raconte notre journée et pour illustrer, quelques photos et une vidéo YouTube en fin d’article!

L’arrêt où descendre est Tarrytown, une petite ville tellement belle qu’on se croirait dans Stars Hollow ou Good Witch. Depuis la gare, remontez jusqu’à Main Street et profitez de l’architecture, des petits magasins et des petits restos adorables. Il y a un « charity shop » où vous ferez des trouvailles adorables et très peu chères (vraiment). Il faut un peu fouiller mais allez-y ! 

Pour manger, vous aurez le choix, nous sommes allées chez Lefteris Gyro pour manger grec, c’était très bon et un prix raisonnable (ce qui fait du bien parce que New York ce n’est pas gratuit!). Et nous sommes allées prendre un dessert très original : des bretzels sucrés chez Posh Pretzels sur Broadway.

Remontez ensuite Broadway, passez par le petit magasin de souvenirs de Sleepy Hollow, vous y trouverez des pépites trouvables nulle part ailleurs (j’ai ramené un magnet du cavalier sans tête). Continuez jusqu’au très beau panneau du début de la ville (du côté droit de la route en allant vers Sleepy Hollow). Vous pouvez vous arrêter plus loin pour visiter le Philipsburg Manor, un manoir colonial et centre de commerce du XVIIIe siècle, expos/démonstrations interactives recréant l’époque. Ouvert seulement les vendredis, samedis et dimanche, 15$ en prévente, 17$ sur place.

A lire aussi : UNE SEMAINE À NEW YORK : UN PLANNING BIEN OPTIMISÉ

Plus loin, vous croiserez le petit pont (le Headless Horsemen Bridge) qui a été construit après la sortie du roman de Washington Irving (la ville l’a construit pour coller au roman parce qu’il n’existait pas!) jusqu’au fameux cimetière de la légende où vous pouvez vous promener à travers les tombes et voir celle de l’auteur. En revenant sur vos pas vers Broadway, vous tomberez sur une station essence qui propose une myriade de t-shirts souvenirs.

Pour revenir jusqu’à la gare, vous pouvez soit reprendre le même chemin, soit aller longer l’Hudson. Rejoignez le centre-ville de Sleepy Hollow par Pocantico Street et profitez de Beekman Avenue jusqu’à rejoindre le fleuve. Si une petite soif vous tenaille soudain, vous pouvez faire comme nous et vous arrêtez à l’Hudson Anchor, sur la terrasse du haut pour voir les alentours et le soleil se coucher (ou se refléter en fonction de l’heure à laquelle vous y êtes) sur la rivière.

Les bords de l’Hudson ont été refaits et sont adorables à longer en regardant la rive, les petites maisons, le kiosque et le ponton qui avance sur l’eau.

Une belle excursion d’une journée bien complète en dehors de New York pour profiter de la campagne américaine !

Et si vous voulez connaître tout notre planning d’une semaine dans la capitale des Etats-Unis, je vous donne gracieusement le lien vers l’article.

Informations pratiques :

  • Vous pouvez prendre le train sur la Hudson Line depuis Grand Central ou Harlem,
  • Comptez entre 25 et 45 minutes de trajet en fonction du train (direct ou omnibus)
  • Les trains circulent de à
  • L’arrêt est Tarrytown et vous pouvez ensuite marcher jusqu’à Sleepy Hollow (une vingtaine de minutes)

Les adresses où nous sommes passées :

  • Charity : The Cherry Door Thrift Shop, 36 Main St, Tarrytown
  • Resto Grec : Lefteris Gyro, 1 Main St, Tarrytown
  • Bretzels sucrés : Posh Pretzels, 7 N Broadway, Tarrytown
  • Boutique souvenir Sleepy Hollow : Bella’s Boutique, 35 N Broadway, Tarrytown
  • Station essence souvenir : Ap Petroleum, 410 N Broadway, Tarrytown
  • Hudson Anchor : 222 Beekman Ave, Sleepy Hollow

Autres articles sur New York qui pourraient vous intéresser :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s