Une semaine à New York : un planning bien optimisé

Qu’est-ce qu’on peut faire en une semaine à New York en optimisant le temps au maximum ?

Je vous propose ici notre planning bien organisé à l’avance pour faire le plus de choses possibles à New York en une semaine, tout en profitant et en s’octroyant même une journée dans la campagne. Il n’est pas facile de bien préparer un voyage à New York mais il vaut pourtant mieux le faire si vous ne voulez pas vous retrouver à perdre des heures dans le métro, devant des musées où il fallait réserver ou encore des magasins fermés.

Avant de partir, nous nous sommes retrouvées à trois avec la liste des désidératas de chacun, un plan sur un ordi, google sur un autre et une liste sur un troisième. Voici donc notre semaine à New York avec des options différentes pour certaines. Si ça peut vous aider et vous inspirer pour votre propre voyage dans la capitale américaine, c’est tant mieux.

New York en une semaine : activités, excursion et shopping

Jour d’arrivée

Attention à prévoir un grand laps de temps entre le moment de l’atterrissage et l’arrivée à l’hôtel ou au airbnb. Vous devez sortir de l’avion, faire la file pour passer la frontière, sortir de l’aéroport, rejoindre New York puis votre logement… comptez entre 3h et 4h.

Bon à savoir : en arrivant au train de l’aéroport, vous devez le prendre sans acheter de ticket à l’avance, vous le paierez en sortant de l’aéroport.

Bon plan : achetez le nouveau carnet de 10 trajets qui revient beaucoup moins cher (25$ alors que c’est 8$ l’aller simple).

Une fois arrivé à l’appart, nous sommes allées directement faire des courses. Important pour pouvoir manger le lendemain matin et très chouette première approche de la culture locale. Nous avons choisit le Target mais vous pouvez également aller au Whole Food, Trader Joe’s, Wallmart.

Pour le premier repas aux USA et à NY, on est allée au Tom’s Diner dont je vous avait déjà parlé lors de mon premier voyage. C’est super de commencer le voyage avec un cliché qui n’est finalement pas si mauvais.

Enfin, pour rester éveillées et ne pas risquer de trainer le décallage horraire sur plusieurs jours, nous avons décidé d’aller au cinéma voir un film qui ne sortirait pas chez nous. Nous sommes allées dans un AMC, celui d’Harlem mais il y a d’autres cinémas un peu partout en ville.

Résumé :

  1. rejoindre le logement
  2. faire les courses
  3. manger chez Tom’s Diner
  4. aller voir un film

Journée Brooklyn et sud de Manhattan

Pour cette première vrai journée, on avait envie de commencer en force avec la skyline de New York histoire de bien se rendre compte d’où on met les pieds.

On est sortie au métro de Dumbo pour aller voir le Manhattan Bridge depuis la ruelle pavée.

Remonter vers le Brooklyn Bridge, passer au magasin de Noël, ouvert toute l’année.

Monter sur le Brooklyn Bridge, faire beaucoup de photo parce qu’il est très photogénique, marcher droit devant vers la skyline de Manhattan.

Descendre du pont et se diriger vers St Paul Cathedral, une ancienne église calée entre les immenses grattes-ciels.

Continuer vers Ground zero pour se rendre compte de la tragédie du 9/11.

Descendre vers Wall Street en passant par la Trinity Church, un cimetière très impressionnant avec de tombes vieilles de plusieurs siècles.

Passer devant le Bull de Wall Street et faire la file pour prendre une photo (ou pas). Nous avons essuyez une petite averse à ce moment donc j’en ai profiter pour leur montrer que le concept de pharmacie aux USA est très différent du nôtre. Allez voir !

On est remontée ensuite pour passer à Stone Street, une des plus vieille rue de NY, on a l’impression de remonter le temps au début du siècle dernier.

Continuer ensuite vers le nord en passant par le Midtown Comics Center pour se sentir dans Big Bang Theory et acheter des comics de collection (les prix démarre à 4$).

Terminer les journée dans Chinatown avec les lumières des lampions qui s’allument. Il y a un très grand choix de restos, allez-y au feeling. Nous sommes allées au Tasty Hand Pulled Noodles qui a des banc sur la rue, très sympa comme expérience mais le service est hyper rapide et déshumanisé.

On est passées dans un magasin de baguettes Yunhong chopsticks, ils ont un assortiment très impressionnant bien que la boutique soit toute petite).

On a fini la journée chez Taiyaki NYC pour prendre un dessert japonais.

Résumé :

  1. Dumbo et Manhattan Bridge
  2. Brooklyn Bridge
  3. St Paul Cathedral
  4. Ground zero
  5. Trinity Church
  6. Wall Street
  7. Stone Street
  8. Midtown Comics Center
  9. Chinatown (Yunhong chopsticks, Tasty Hand Pulled Noodles, Taiyaki NYC)

Journée excursion hors de New York : Tarytown et Sleepy Hollow

Vous pouvez prendre cette ligne depuis Harlem mais c’est quand même plus stylé de prendre votre train depuis Grand Central. C’est ce qu’on a fait, vous pouvez acheter les billets aux jolis guichets pour avoir l’impression de remonter le temps (26$ aller retour off peak, plus cher pendant les heures de pointe donc choisissez bien votre jour).

Il y a un express et un omnibus, nous n’avons pas très bien compris les horaires mais nous sommes montées dans le premier qui partait qui était un express.

Le paysage change très vite dès qu’on a quitté l’île de Manhattan et il ne faut pas longtemps avant de voir des paysages très américains, des petites villes mignonnes, des pontons sur l’Hudson et des aigles qui survolent les voies.

On s’est arrêtées à Tarrytown puis direction Main Street. Un voyage dans un décors de cinéma mais c’était bien la réalité. Il y a un charity shop où vous ferez des trouvailles adorables et très peu chères. Il faut un peu fouillé mais allez-y ! Vous passerez devant les beaux camions de pompiers, les maisons en bois avec les porches et les chaises à bascules. Un vrai film !

Mangez où bon vous semble mais faites-le maintenant parce qu’il n’y aura plus beaucoup d’options après. Nous sommes allées chez Lefteris Gyro, les brochettes sont bonnes, les salades ont une sauce sucrée, sachez-le à l’avance !

Puis descendez le long de Broadway (vous la croiserez souvent pendant votre voyage) jusqu’à Sleepy Hollow. Sur le chemin, vous passerez devant un petit magasin de souvenirs de la ville, super sympa (j’y ai acheté un magnet avec une illustration de la légende du Cavalier Sans-tête).

Un peu plus loin, juste devant l’école secondaire de la ville, il y a le « sign » d’entrée dans la ville, à l’ancienne avec mention que la bourgade a été créée en 1640.

Vous pouvez vous arrêter plus loin pour visiter le Philipsburg Manor, un manoir colonial et centre de commerce du XVIIIe siècle, expos/démonstrations interactives recréant l’époque. Ouvert seulement les vendredis, samedis et dimanche, 15$ en prévente, 17$ sur place.

Continuez ensuite pour passer sur le petit pont (le Headless Horsemen Bridge) qui a été construit après la sortie du roman Sleepy Hollow de Washington Irving jusqu’au fameux cimetière de la légende.

Remontez ensuite pour rejoindre l’Hudson par Beeklan Avenue, prenez un verre (ou pas) dans une des petites tavernes qui donnent sur le fleuve (nous sommes allées sur la terrasse couverte de l’Hudson Anchor, décorée pour Halloween).

Retournez jusqu’à la gare de Tarrytown en longeant l’eau et en regardant le coucher de soleil.

Résumé :

  1. Grand Central
  2. Tarrytown
  3. Sleepy Hollow
  4. Hudson

Journée Midtown

Times Square est un immanquable mais il est tellement vendu qu’on finit souvent par en être déçu. Nous y sommes allées le matin et c’était la meilleure idée, il n’y avait pratiquement personne, peu de touristes, peu de gens déguisés qui t’oppressent pour faire une photo. On a eu le temps de regarder, de prendre des photos et un gentil policier nous a même prises en photo!

Ensuite, on prend Broadway (encore elle) et on descend jusqu’à l’Empire State (attention, réservez c’est mieux et prenez le billet AM-PM pour pouvoir revenir le soir). Passez par Bryant Park et la Public Library (lieu dans lequel Jake Gyllenhaal se réfugie dans « Le Jour d’Après »).

Prenez votre temps à l’Empire mais prévoyez une petite écharpe car le vent souffle et on y tombe facilement malade (je parle d’expérience…)

Ensuite, nous avons pris un bol et un burrito chez Chipotle, un fast food mexicain très connu aux USA et vraiment bon et sain (il y a des légumes et du guacamole) mais un peu cher (comme presque tout à NY).

Ensuite, faites un tour chez Macy’s, c’est le plus grand magasin du monde, il a été construit pour l’accueillir c’est un vieil immeuble très chouette à observer.

Remontez ensuite la 34th Street (faites y un peu de shopping si ça vous dit) puis monter sur la High Line au croisement entre la 10e Avenue et la 30th Street.

Baladez vous sur la High Line et descendez lorsque vous voyez la sortie Chelsea Market. Prenez le temps de flaner dans la grande salle à l’entrée où des petits créateurs vendent des t-shirt, des chaussettes, des vynils, des illustrations, des bijoux, etc. Descendez ensuite d’un étage pour aller acheter des Beef Jerky chez Dickson’s Farmstand et une patisserie chez Amy’s Bread (au rdc). Remontez ensuite surla High Line pour aller jusqu’au bout.

A la fin de la High Line, vous vous retrouver dans le Village (Greenwich Village), un quartier très différent de Wall Street ou de Times Square, à taille humaine, avec une architecture adorable et dans lequel vous allez reconnaitre pas mal de scènes de films. Nous sommes d’ailleurs passées devant l’immeuble de Carrie Bradshaw (Sex and the City) qui était malheureusement affublé d’un énorme drapeau Ukrainien et une chaine avec un écriteau nous disant en gros de dégager (66 Perry St). Ensuite, on a marché jusqu’au Washington Square et on s’est balladées dans ce quartier estudiantin (la NYU y est très présente).

Le soir, retournez à l’Empire State Building (toujours avec votre écharpe) et puis finissez à Times Square avec une pizza à 1$ au 99 Cent Fresh Pizza. Pas la meilleure pizza clairement mais très bon rapport qualité prix !

Dormez bien parce que c’était une longue journée !

Résumé :

  1. Times Square
  2. Bryant Park et Public Library
  3. Empire State Building
  4. High Line
  5. Chelsea Market
  6. Greenwich Village
  7. Washington Square
  8. Empire State Building de nuit
  9. Times Square de nuit

Journée Liberty Island et shopping

Commencez la journée par la Statue de la Liberté. Vous achetez un ticket qui comprend la croisière jusqu’à Liberty Island puis le trajet vers Ellis island, la visite du musée et puis le retour vers Battery Park.

Prévoyez de soit manger sur Liberty Island (dans un flunch très cher) soit prenez votre nourriture parce que tout ça dure longtemps.

Si vous le voulez, remontez ensuite en métro jusqu’au Flatiron et à la boutique Harry Potter qui vaut vraiment la peine rien que pour son décor. Remontez la 5e Avenue pour admirer les enseignes de luxe et rentrer dans celles que vous pouvez vous permettre.

Résumé :

  1. Statue de la Liberté
  2. Ellis Island
  3. Boutique Harry Potter
  4. Flatiron
  5. 5e Avenue

Journée Columbia et fripes à Brooklyn 

Il y a deux universités à NY : la NYU (où Dan va faire ses études) et Columbia (où Blair finit par aller). Nous sommes allées à Columbia qui a un vrai campus dans lequel on peut se promener. Si vous avez le culot, essayer d’entrer dans un bâtiment en passant derrière un étudiant pour voir l’intérieur. Il y a également un visitor center (fermé au moment où nous y étions) et un magasin où acheter tout et n’importe quoi à l’effigie de l’université.

Devant l’Université, sur Broadway (oui, encore elle), il y a régulièrement un marché local. Nous y avons acheté un miel de lavande cultivées dans la région autour de New York et des petites « pie » à la citrouille (Halloween oblige).

Nous avons manger dans le coin dans une enseigne asiatique plutôt pas mal avec beaucoup de légumes et ça fait du bien : Panda Express.

Puis le métro direction Brooklyn pour y faire les fripes. Arrêt à Bedfrod Avenue et c’est parti : Mother of Junk (Junk est le bon mot mais j’y ai fait des petites trouvailles : boules de Noël d’antan), Buffalo Exchange (devenu trop cher pour ce que c’est, il faut beaucoup fouiller pour les bonnes affaires), Monk Vintage (sent le vieux mais a une section 5$ avec des vraies affaires), Brooklyn Woke Vintage (du faux vintage mais joli), Crossroads Trading (de très belles affaires à trouver comme une parka Calvin Klein à 20$). Arrêtez vous où vous voulez pour prendre un goûter, il y a l’embarras du choix !

Autre option : faire deux musées mais à réserver à l’avance. Musée d’histoire Naturelle (très sympa, grand, ne pas louper le planétarium), le MET (pour les férus d’art classique), le Guggenheim (pour les fans d’art moderne), le Tenement Museum (pour les aficionados d’histoire).

Résumé :

  1. Columbia University
  2. Fripes à Brooklyn ou musées

Journée Central Park et Roosevelt Island

Pour cette dernière journée complète, nous avons commencé par un vrai petit-déjeuner américain dans une des dernières jolies luncheonette de la ville : Old John’s Luncheonette. Vous serez directement dans les années 50 comme on les aime. Il y a plusieurs options, prenez du salé et du sucré pour pouvoir partager.

Ensuite, on descend (vous l’aurez devinez) Broadway jusqu’à l’Hotel Empire (celui de Chuck Bass) et puis hop dans Central Park (avec un petit bout de pain dans votre poche) et on va rencontrer les écureuils ! on se balade dans le sud de parc, on monte sur les gros cailloux pour prendre une photo avec les building derrière nous, on passe par le Dairy Visitor Center and Gift Shop, le Carousel d’antan, le Zoo de Central Park avec son horloge dansante.

Direction ensuite l’East River en passant par Smashburger pour manger un burger avec une très chouette vue sur un carrefour où se croise taxis jaunes, camions de pompiers et badauds.

On reprend la route vers le téléférique de Roosevelt Island qui est compris dans votre pass metro de 7 jours, on admire la vue des avenues depuis un point de vue unique et puis on se promène sur l’île qui est très peu visitée. Vous aurez un aperçu de la vraie vie de certains new-yorkais avec des petits cafés remplis de vieux couples, de familles, de jeunes qui sortent de leur cours de sport. Vous pouvez soit monter vers le nord et voir l’ancien asile qui a été reconverti en appartements de luxe, soit descendre vers le sud et voir les ruines de l’ancien hôpital de la variole.

Le soir, vivez une dernière soirée très américaine en allant voir un match de baseball. Vous pouvez aller soit voir les Mets (au Sud) soit les Yankees (au Nord). Nous sommes allées au stade des Yankees, affublées de nos chouchous aux couleurs de l’équipe qu’on avait achetés dans le Yankees Clubhouse sur la 59th St plus tôt dans la journée. Attendez vous à de l’ambiance et à de la lentuer, c’est un sport très lent où il faut attendre 5 minutes entre chaque action de 15 secondes. Mais l’ambiance du stade est cool avec la love cam, les pubs sur grand écran, les pop corns et tout New York habillés en maillot de Base-Ball. Attention, vous ne pouvez pas avoir ni à boire ni à manger, on fouille votre sac à l’entrée. La nourriture et les boissons sur place sont très très chères (12$ un hot-dog, 11$ un paquet de pop corn, 8$ une petite bouteille d’eau).

Nous sommes parties avant la fin du match pour ne pas se retrouvé dans la cohue parce que le stade était rempli puis, un métro direction le centre de Manhattan pour boire un verre (22$ le cocktail).

Résumé :

  1. Petit-déjeuner à la Old John’s Luncheonette
  2. Hotel Empire de Chuck Bass (Gossip Girl)
  3. Central Park (sud)
  4. Roosevelt Island
  5. Yankees Stadium pour un match de Baseball
  6. Verre dans un bar à Manhattan

Dernière Journée nord et sud 1/10

Une fois les valises bouclées (nous avions prévus une valise en soute au retour pour pouvoir ramener des choses), nous sommes parties pour faire les fripes une dernière fois dans Manhattan, aux alentours de la 26th Street, une pizza à un dollar puis hop, on retourne chercher nos affaires et on démarre le périple vers l’aéroport. Faites bien attention de prévoir suffisamment de temps pour rejoindre l’aéroport qui se situe très loin du centre. Vérifiez sur Google Maps (prenez l’option uniquement avec les métro sinon vous devrez payer un train en plus) et ajoutez au moins 30 minutes de plus car vous êtes moins rapides avec les valises.

Et voilà, vous reviendrez avec les jambes un peu fatiguées mais des souvenirs pleins la tête et plein la valise !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s