J’ai testé 4 déodorants bio (et vegan) efficaces

Vous le savez aujourd’hui, j’aime les produits bio! Un produit que j’ai eu un peu difficile à trouver c’est le déodorant. Pourquoi est-ce important (pour moi) d’en avoir un bio?

Parce que les sels d’aluminium, les parabènes et le phénoxyéthanol contenus dans les déo de la grande distribution sont cancérigènes (même si l’UE est encore en débat pour les classer comme tels). Et quand on a un terrain génétique pas très avantageux en terme de cancers, on essaie de faire gaffe à tout ce qui peut être un facteur aggravant.

Donc : déo bio.

1. Clémence et Vivien : à appliquer au doigt

C’est le 1er déo que j’ai trouvé, dans la petite boutique des Savons de Lyna (dont je vous ai déjà parlé). Quatre odeurs différentes : le fleuri (géranium, palmarosa, lavande), le sucré (Ylang, cèdre, sauge), le poudré (fleur d’oranger, lavande) et l’herbacé (sauge, menthe, romarin) . D’habitude je prends celui à la lavande (really? Such a surprise) mais la fleur d’oranger prenait le pas sur la lavande et le mix ne me plaisait pas. J’ai donc opté pour le sucré! 

Capture d_écran 2018-08-23 à 12.03.27

  • Odeur : très agréable
  • Application : peu commode
  • Efficacité : très bien, je n’ai pas eu l’impression de sentir ou de transpirer
  • Prix : 8,90€
  • Note : 6/10 car l’application au doigt me dérange (c’est personnel)
  • Plus d’infos : www.clemenceetvivien.com

 

2. Bellebulle : un stick à la menthe

Je continue dans l’ordre chronologique de mes découvertes. Chez BelleBulle, un petit magasin vegan et bio dont je vous avais également déjà parlé. Ils ont peu de produits différents mais les font depuis 4 ans et sont donc au mieux de ce qu’ils peuvent être (si vous me suivez).

Capture d_écran 2018-05-28 à 18.54.47

  • Odeur : je n’aime pas l’odeur de menthe
  • Application : simple, comme un stick
  • Efficacité : très bien, mais mon père n’a pas trouvé ça top donc à voir en fonction des gens (homme-femme?)
  • Prix : 9,50€
  • Note : 7/10 car l’odeur ne me plait pas
  • Plus d’infos : bellebulle.be

 

3. Ben & Anna : un packaging original made in uk

Il faut parfois franchir la frontière pour avoir un peu plus de choix en termes de produits bio. La France est bien avancée par rapport à nous quand je vois le choix qu’il y avait dans une petite boutique de Bayonne (dont je vous parlais ici).

Ressemblant à une icepop, le déodorant est applicable comme un roll mais il faut quand même de grands doigts pour pousser les derniers cm du déo. Ici, odeur délicieuse de lavande donc je suis comblée! Il y a également des odeurs de mandarine, pamplemousse, citron, vanille et deux autres inidentifiables (pure et nordic). Seul détail, il s’effrite très légèrement et envoie des petits morceaux (vraiment minuscules) de déo chaque fois que je l’ouvre.

IMG_3940

J’ai eu un petit accident avec un chemisier qui a eu une tache un peu grasse après application je ne sais pas pourquoi car je n’ai eu ça sur aucun autre vêtement mais donc attention aux chemisiers!

  • Odeur : lavande donc top
  • Application : simple, comme un stick
  • Efficacité : petit accident avec un chemisier
  • Prix : 9,95€
  • Note : 8/10 à cause de l’accident du chemisier
  • Plus d’infos : www.ben-anna.com

 

4. Schmidt’s Naturals : hyper pratique dans le sac

Un autre déo trouvé dans le même magasin que le num. 3, je pense pouvoir dire que c’est mon préféré et je regrette de n’avoir pris que le format voyage. Format on ne peut plus habituel pour les gens qui ne veulent pas trop de différence avec leurs habitudes de déo en roll (même style que le déo Dove). Ils ont également un grand nombre d’odeurs différentes pour faire plaisir à tout le monde : vanille, citron, lavande, Ylang, cèdre, sans parfum, …

Capture d_écran 2018-08-23 à 12.06.05

  • Odeur : lavande donc pas besoin de tergiverser
  • Application : simple, comme un roll
  • Efficacité : rien à redire, aucune défaillance
  • Prix : 6€ (version voyage)
  • Note : 10/10 (pcq parfois, on atteint la perfection)
  • Plus d’infos : schmidtsnaturals.com

 

Si vous voulez des infos plus techniques sur les risques liés aux composants cancérigènes mentionnés ci-dessus : les sels d’aluminiumles parabènes et phénoxyéthanol et autres perturbateurs endocriniens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s