Que faire à Gênes en 5 jours ? 10 idées pour découvrir Genova

Gênes est une belle ville du Nord de l’Italie bien moins reconnue qu’elle ne devrait l’être. Son architecture, sa gastronomie, son bord de mer et son ambiance sont autant de raisons d’aller y passer quelques jours (quand on aura le droit).

Gênes n’était pas dans ma liste des voyages à faire, j’en avais une image de ville sale et industrielle. Il serait peut-être temps que la ville mette en place une grande opération marketing pour montrer que ce n’est pas du tout le cas et qu’on a toutes les raisons d’aller y faire un tour. Le point de vue positif en attendant, c’est de pouvoir visiter la ville comme un local, en étant entourés uniquement d’italiens (et donc en galérant un peu à communiquer).

Voici ma liste des choses à faire à Gênes pour un (long) weekend au soleil d’Italie :

  1. Se promener dans la vieille ville (sans passer par les rues des prostituées)

La vieille ville de Gênes fait penser à toutes ces belles villes italiennes à l’architecture grandiose de l’époque qui contrastent avec le vieux centre des immeubles plus sombres et des ruelles étroites. On ne sait pas où poser les yeux tant il y a de belles choses partout. Si la ville n’est pas aussi bien entretenue que Florence (par exemple), les batiments restent magnifiques. On passe en-dessous de ponts qui chez nous ne sont là que pour l’aspect pratique mais qui, en Italie, sont prétexte à soutenir d’immenses statues de dieux antiques.

La particularité du centre historique est qu’en une rue, vous allez passer d’un endroit pittoresque et animé à une ruelle glauque dans laquelle des prostituées sont assises sur des chaises hautes tous les 4 mètres en attendant le client. Deux rues, deux ambiances! Pas de panique cependant, nous y sommes passés et personne ne nous a sauté dessus pour nous voler nos affaires.

Nous avons été étonnés par la (presque) absence de petits traiteurs et autres vendeurs de nourriture sur la pouce. Certes, la pandémie a fermé beaucoup de commerces et de restaurants mais nous avons eu du mal à trouver de quoi acheter à manger dans des endroits « typiques ». Pratiquement aucun traiteur (le seul qu’on ait croisé était bondé et tellement lent qu’on est parti après 20 minutes), aucune épicerie fine de produits régionaux. Nous soupçonnions que c’était en raison du peu de touristes à la recherche de ce genre de commerces. La question reste ouverte (et nous avons peut-être bien pris les mauvaises rues).

2. Aller se baigner et prendre des photos du soleil couchant à Boccadasse

Boccadasse est une des plages les plus proches du centre-ville. Il faut prendre un bus pendant 30 minutes environ puis marcher 15 minutes jusqu’à la plage mais ça en vaut vraiment la peine. Nous l’avons fait le premier jour et il n’y avait pas mieux pour se sentir en vacances. Le quartier ressemble à un petit village italien perdu au milieu de nulle part alors qu’il est en pleine ville.

On a commencé par profiter de la plage qui n’est vraiment pas grande mais en dehors de la période estivale, il n’y avait pas de soucis pour trouver de la place. Gros bémol : les galets. Ils sont particulièrement gros et tranchants, je suis restée assises toute l’après-midi, impossible de se coucher sans avoir mal au dos. Le cadre reste sublime et le petit marchand de glace (pas très aimable) était exactement où il fallait, j’y ai gouté un granité citron (spécialité de la région) très (trop) bien servi.

Vous pouvez ensuite prendre le temps de vous promener dans les ruelles vides qui offrent des vues sur la mer sans qu’on s’y attendent. Un vrai moment de paradis!

Essayez de rester jusqu’au coucher de soleil qui tombe sur la mer et donne encore plus de carractère aux couleurs des petites maisons de pêcheurs.

Nous avons profité de ce beau moment, assis en terrasse d’un des restaurants. Vous aurez le choix, ils sont tous un peu pareils mais nous nous sommes dirigés vers un steakhouse qui permettait d’admirer les maisons et la mer en même temps (à condition de changé de chaises pendant le repas, ce que nous avons fait). Un très bon moment, un service au top et de la générosité dans les assiettes. Nous avons pris la formule cocktail et tapas et recevions des nouvelles tapas (comprises dans le prix de 17 euros) toutes les 5 minutes jusqu’à avoir le ventre plein.

Plus d’infos : Patanegra, Piazza Enrico Bassano

3. Rentrer avec le bus 606 qui monte sur les hauteurs de Gênes

Après avoir passé l’après-midi à la plage et la soirée en terrasse à vous remplir le ventre, il faudra rentrer en ville. Vous aurez le choix de plusieurs bus mais je vous conseille de prendre la ligne 606 (qui ne roule qu’à partir de 20h45) qui monte par les hauteurs de la ville et vous donne un point de vue et la possibilité de voir des parties de la villes que vous n’aurez probablement pas le temps de visiter. Vous croiserez aussi deux funiculaires sur le chemin, je vous en parle plus bas !

4. Prendre le petit-déjeuner chez Cafehein

Notre QG pendant ces quelques jours à Gênes. L’Italie n’est pas réputée pour ses petits-déjeuners (bien que sa gastronomie ne soit plus à débattre) qui sont souvent composés d’un café et d’une pâtisserie pris sur le pouce. Ne buvant pas de café et n’étant pas hyper fan des pâtisseries pleines de crème, ce n’est vraiment pas mon style de petit-déjeuner. Alors quand nous sommes tombés par hasard sur ce petit café à deux pas de la Gare Principe qui sert des pancakes, des viennoiseries et des smoothies, j’étais heureuse. Certes ce n’est pas le dépaysement mais je me dépayse à d’autres repas que le petit-déj!

Plus d’info : Cafehein, Via Balbi, 198

5. Faire les magasins dans la Via San Vicenzo

Dans le guide que j’avais acheté en quatrième vitesse avant de partir, ils notaient quelques rues comme étant commerçantes. Nous en avons faites deux, dont l’une était effectivement commerçante mais uniquement avec des grandes enseignes comme on en trouve chez nous (bien que l’architecture des bâtiments soit à couper le souffle et qu’il faut y aller presque uniquement pour ça) : Via XX septembre. L’autre était plus une ruelle pittoresque avec des magasins de vêtements et autres bricoles chinoises, une déception donc : Via San Luca. Autre déception, le Fiumara Shopping Mall qui contenait une quinzaine de boutiques, les mêmes que via XX septembre. Nous désespérions de pouvoir faire un peu de shopping à Gênes !

Ce n’est que le dernier jour que nous sommes tombés par hasard sur une petite rue comme on les aime. Pleine de locaux, de petites adresses sympas et de boutiques un peu différentes : la Via San Vicenzo. Faites vous plaisir, nous sommes allés dans une petite parfumerie qui vend des produits de beauté italiens de la région, dans une boutique de chaussures italiennes et des boutiques de vêtements.

6. Aller manger au Rustichello

La meilleure adresse qu’on ait testé de tout notre séjour à Gênes. A la fin de la Via San Vicenzo, au numéro 59, il faut bien regarder parce que la devanture n’est pas grande mais vous allez vous aventurer dans une perle.

Il n’y a pas grand-chose à la carte (c’est bon signe si vous regardez Cauchemar en cuisine) et la gérante parle français. L’intérieur est rustique comme son nom l’indique mais dans l’assiette, c’est divin! Pas très cher et bien servi, c’est un des coups de coeurs de ces vacances en Italie! Nous y avons mangé des raviolis aux artichauts (spécialités de la région) et une tagliata à la piemontaise (un morceau de viande).

Plus d’infos : Via S. Vincenzo, 59/R, TripAdvisior

7. Monter en funiculaire jusqu’à Righi et se promener dans la réserve

Il existe plusieurs funiculaires et crémaillières à Gênes, nous avons choisi le funiculaire Zecca – Righi parce qu’il était réputé pour offrir les plus beaux points de vue sur la ville et une promenade sympa dans le parc du Peralto. Si nous avons aimé la balade, nous n’avons par contre pas trouvé le point de vue et la balade s’est vite transformée en rando entre les ronces (et je n’étais pas habillé pour ça!).

Nous avons peut-être mal vu et surement raté les indications mais cela ne nous a pas gâché ce petit moment au milieu des bois et loin de la ville !

8. Passer une matinée à Camogli

Si les guides recommandent d’aller voir Portofino, je vous recommande de laisser tomber cette étape beaucoup trop touristique et où vous n’aurez pas grand-chose à faire (le port est joli, les boules de glace sont à 5€ et il n’y a que des magasins style Dior et Prada). A la place, allez plutôt faire un tour dans la très jolie petite ville de Camogli.

À 50 minutes en train de Gênes, elle vaut le détour. Pleine de trompe-l’oeil, de vieux habitants qui regardent la mer et de petites boulangeries et autres cafés sur le port. Un vrai dédale d’escaliers et de ruelles plus jolies les unes que les autres.

9. Prendre le bateau jusqu’à l’abbaye San Fruttuoso

De Camogli, vous pourrez prendre le bateau pour atteindre l’abbaye San Fruttuoso qui n’est accessible que par mer ou à pied (la randonnée faisant environ 3 heures avec des dénivelés assez rudes). Le bateau quitte la ville et vous offre des superbes panoramas sur Camogli et sur la région très verte. Vous pouvez vous faire une idée avec les photos.

Vous arriverez ensuite en vue de l’abbaye qui se dessine au fur et à mesure qu’on tourne vers le renfoncement dans la montagne. Minuscule plage, quelques bâtiments qui s’accrochent à la falaise et l’abbaye qui tranche avec le reste mais qui semble bien plus à sa place que les parasols colorés.

Nous sommes allés manger dans un des restaurants, celui dont la terrasse était la plus haute et qui offrait une vue sur le bleu de la mer, le vert des pins et le blanc des galets. Un plat de pâtes aux écrevisses et un verre de vin blanc des Cinque Terre plus tard, nous sommes allés nous affaler sur la plage pour digérer et profiter du cadre.

10. Aller boire un cocktail sous un plafond incroyable chez Les Rouges

Et pour bien terminer vote séjour, faites comme nous et allez boire un (ou plusieurs) cocktails au bar Les Rouges. Au premier étage de cet ancien palais italien, vous vous retrouverez sous de hauts plafonds peints, une ambiance speak-easy unique (et un peu décrépie mais ça fait partir du charme).

Les rouges, ce sont trois frères roux et barbus et leurs philosophie est de créer des cocktails étonnants, accompagnés de planches de produits et spécialités régionales. On ne vous conseillera pas de cocktails en particulier, les 4 que nous avons bu étaient tous délicieux, par contre on vous conseille de prendre la planche charcuterie-fromage qui est bien meilleure que celle des spécialités régionales.

Vous voilà paré pour passer un superbe weekend dans cette magnifique ville de Ligurie. Et les Cinque Terre vous demandez-vous? Il y a déjà beaucoup dans cet article, je vous en prépare un autre avec mon avis (mitigé) sur les Cinque Terre !

4 réflexions sur “Que faire à Gênes en 5 jours ? 10 idées pour découvrir Genova

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s